Qu'est-ce que le cuir ?

Issu de la transformation de la peau d'animaux, le cuir est un matériau naturel et noble. Il s'agit d'une matière vivante qui possède des caractéristiques uniques car chaque peau est différente. On retrouve le cuir fréquemment dans la vie de tous les jours : sur nos vêtements, nos articles de maroquinerie tels que les sacs et portefeuilles, sur les chaussures ainsi que dans l'ameublement.

De la peau au cuir

La composition de la peau en trois couches

◊ L'épiderme, la partie supérieure de la peau en contact avec l'extérieur.

◊ Le derme, partie intermédiaire, organisé en un tissu très serré de cellules vivantes, est composé de la fleur (d'où poussent les poils) et de la chair.

◊ Les tissus sous-cutanés, la partie inférieure, caractérisés par les cellules graisseuses directement en contact avec les muscles de l'animal.

Crédits : Mie Borse

Le travail de la peau

◊ Ôtage de la peau de la bête demandant dextérité et expérience pour garder la peau intacte.

◊ La peau fraîche est répertoriée et notée selon ses qualités et défauts.

◊ Salage ou séchage pour la conservation : la peau est brute.

Le travail de rivière

Différentes opérations ont lieu afin de préparer idéalement la peau au tannage :

◊ La trempe : la peau salée ou séchée est réhumidifiée afin d'être dépourvu des impuretés et des souillures.

◊ L'épilage-pelenage :  par action de frottement ou via un rinçage, les poils et l'épiderme sont éliminés chimiquement.

◊ Le déchaulage : la peau est neutralisée et finit ici le travail de rivière. La peau est prête pour le tannage.

 

Le tannage du cuir

Le tannage est l'étape où la peau va être transformée en cuir : grâce à des tanins, la peau va être rendue imputrescible (c'est à dire qu'elle ne se décomposera pas) et sèche.
Les tanins utilisés pour obtenir le cuir sont différentes solutions d'agents tannants. Le plus souvent il s'agit de sels de chrome ou de tanins végétaux.

Le corroyage-finissage

Le corroyage-finissage va transformer le cuir pour lui donner ses caractéristiques finales en termes de couleurs, souplesse et texture : cela devient du cuir fini. Différentes étapes sont possibles :

◊ Le refendage : les deux parties de l'épiderme, la fleur (le dessus) et la croûte (le dessous), vont être mises à l'épaisseur voulue.

◊ Le dérayage va ensuite permettre d'ajuster et d'affiner à l'épaisseur désirée la fleur et la croûte. Vous pouvez trouver sur ce lien des vidéos de demonstrations réalisées par nos soins.

◊ Le retannage, la teinture et la nourriture apporteront ensuite la souplesse, le toucher et la couleur au cuir.

◊ L'essorage puis la mise au vent du cuir va permettre ensuite le séchage.

◊ Le palissonnage va permettre ensuite d'assouplir le cuir séché.

◊ Le ponçage va par la suite donner des cuirs en nubucks, des cuirs velours ou fleur corrigée, le satinage donnera une surface lisse et le grainage (ou impression) va rendre au cuir un relief spécial imitant la peau de certains animaux.

Le finissage du cuir de trois façons différentes

Crédits : Mie Borse

C'est à ce moment que le cuir va obtenir ses dernières propriétés spécifiques notamment au point de vue de l'uniformisation afin de l'utiliser pour la production. Le finissage peut se réaliser selon deux techniques : le pistoletage par pulvérisation et le rouleau (application à la "peluche"). Trois types de finissage sont alors possibles.

◊ Le finissage aniline, qui va recouvrir d'un apprêt transparent le cuir afin de mettre en valeur la surface naturelle. L'entretien sera alors délicat mais l'aspect sera très beau.

◊ Le finissage semi-aniline, qui en plus d'un apprêt transparent sur la partie supérieure va recouvrir la surface du cuir de pigments légèrement opaques, pouvant gommer les défauts.

◊ Le finissage pigmenté, dépourvu d'un apprêt transparent, seulement une couche de pigments légèrement opaques va couvrir la surface du cuir rendant la peau sensible à l'humidité et aux tâches mais l'entretien sera alors aisé.

Cet article a été inspiré de nos connaissances et expériences mais également des informations provenant des sites internet myctc.fr et leatherfrance.com.